© 2017 RECIFE

TCF Québec

 

Vous souhaitez vous installer durablement au Québec et vous devez faire évaluer votre niveau de français dans le cadre de votre procédure d’immigration.
 

Public : toute personne, quelles que soient sa nationalité et sa langue d’origine, désireuse d’entamer des procédures d’immigration permanente auprès du ministère québécois de l’immigration, de la diversité et de l’inclusion.
 

Le TCF pour le Québec a été conçu pour répondre aux exigences des autorités québécoises qui rendent obligatoire et systématique la passation de tests et examens de français standardisés dans le cadre des procédures d’obtention du certificat de sélection du Québec (CSQ) conduisant à la délivrance d’un visa permanent. Les Français et les francophones sont également concernés par cette mesure.

Les autorités québécoises reconnaissant également, en dispense, le TCF tout public avec l’épreuve d’expression orale ainsi que les diplômes DELF et DALF (sous condition de l’obtention d’une note minimum aux épreuves de compréhension orale et d’expression orale et d’une validité de moins de 2 ans).

Depuis le 1er août 2013, les autorités québecoises exigent au minimum le niveau B2 pour délivrer un maximum de 16 points à cette évaluation linguistiques.
 

Compréhension orale (29 items, 25 minutes)
 

Les items permettent d’évaluer vos capacités à comprendre le français parlé, en particulier :

  • des mots et des expressions courantes dans des situations de communication quotidiennes (dialogues, interviews, entretiens, discussions au téléphone, etc.) ;

  • l’essentiel de messages et d’annonces publiques ;

  • des informations portant sur des personnes, des faits ou des événements dans des émissions de radio ou de télévision ayant trait à l’actualité ou sur des sujets personnels, professionnels ou éducationnels ;

  • des exposés traitant de sujets concrets ou abstraits ;

  • tout genre de discours prononcé à un débit standard.
     

Les enregistrements sont représentatifs de communications orales telles qu'on peut les entendre en France ou dans les pays francophones, en particulier lorsqu'il s'agit d'extraits d'émission de Radio France Internationale) (RFI).
 

Compréhension écrite (29 items, 45 minutes)
 

Les items testent vos capacités à comprendre :

  • des noms familiers, des mots et des phrases très simples utilisés dans des situations de communication (messages et lettres amicales ou administratives) ;

  • des informations contenues dans des documents courants (petites annonces, prospectus, menus et horaires, etc.) ;

  • des informations portant sur des personnes, des faits ou des événements (lettres personnelles) ;

  • des textes en langue courante relatifs à la vie quotidienne ou au travail ;

  • des articles et des comptes rendus dans lesquels les auteurs prennent position sur des sujets concrets ou abstraits ;

  • des textes factuels ou littéraires longs et complexes, des articles spécialisés ;

  • des textes abstraits ou complexes extraits d’ouvrages, d’articles spécialisés, d’œuvres littéraires.
     

Les documents sont représentatifs de ce que l'on peut lire en France ou dans des pays francophones.
 

Conseils et recommandations pour la passation de cette épreuve :
 

  • arriver 30 à 45 minutes avant l’heure du début du test ;

  • n’oubliez pas votre pièce d’identité et un stylo noir ;

  • écoutez attentivement les consignes du surveillant ;

  • écoutez bien les documents sonores et les questions car vous les entendrez une seule fois ;<

  • lisez bien les consignes ;

  • lisez attentivement les questions et utilisez le temps à votre disposition pour réfléchir à vos réponses, ne répondez pas au hasard ;

  • si vous hésitez trop longtemps, passez à la question suivante ;

  • répondez directement sur la feuille de réponses, n’écrivez rien sur le livret.
     

Expression orale (entretien de 12 minutes maximum)
 

La passation de l'épreuve d'expression orale se fait individuellement sous la forme d'un entretien en face à face avec un examinateur / une examinatrice.
 

  • Cette épreuve comporte 3 tâches dont une avec un temps de préparation.

  • Ces 3 tâches évaluent le candidat sur les six niveaux de l’échelle du Cadre européen commun de référence (du niveau A1 au niveau C2).

  • L'entretien est enregistré, évalué une première fois par l’examinateur, puis transmis au CIEP pour une seconde évaluation. Chaque production fait donc l’objet d’une double correction systématique.
     

Description des tâches :
 

  • Tâche 1 – Entretien dirigé sans préparation.
    Durée de l’échange : 2 minutes
    Objectif de la tâche : le candidat fait preuve de sa capacité à échanger avec une personne qu’il ne connaît pas (l’examinateur).

     

  • Tâche 2 – Exercice en interaction avec préparation.
    Durée : 5  minutes 30 (dont 2 minutes de préparation durant lesquelles le candidat est autorisé à prendre de courtes notes)
    Objectif de la tâche : le candidat fait preuve de sa capacité à obtenir des informations dans une situation de la vie quotidienne courante. Les statuts de l’interlocuteur et du candidat sont précisés dans la consigne.

     

  • Tâche 3 – Expression d’un point de vue sans préparation.
    Durée de l’échange : 4 minutes 30
    Objectif de la tâche : le candidat fait preuve de sa capacité à parler de manière spontanée, continue et convaincante en répondant à une question choisie par l’examinateur.

     

Le candidat est évalué sur sa capacité à :
 

  • parler de lui, de son environnement, familial et professionnel ;

  • poser des questions adaptées à la situation de communication proposée ;

  • donner son opinion et expliquer les avantages et inconvénients d’un projet, exprimer son accord et son désaccord ;

  • présenter une argumentation claire et structurée dans un style approprié au contexte ;

  • présenter de façon détaillée et structurée des sujets complexes, les développer et conclure.
     

Expression écrite (60 minutes)
 

Cette épreuve comprend trois tâches se présentant dans un ordre de difficulté croissant.
 

Description des tâches :
 

  • Tâche 1 : rédaction d'un message pour décrire, raconter et/ou expliquer, adressé à un ou plusieurs destinataires, dont le statut a été précisé dans la consigne.
    Nombre de mots attendu : minimum 60 mots/maximum 120 mots.

  • Tâche 2 : Rédaction d’un article, d’un courrier, d’une note,… à l’intention de plusieurs destinataires pour faire un compte rendu d’expérience ou un récit. Comptes rendus et récits seront accompagnés de commentaires, d’opinions ou d’arguments, en fonction d’un objectif (ex : revendiquer, se réconcilier,…).
    Nombre de mots attendu : minimum 120 mots/maximum 150 mots.

  • Tâche 3 : rédaction d’un texte (pour un journal, un site Internet, un collègue, un supérieur hiérarchique, …) qui compare deux points de vue portant sur un fait de société, exprimés dans deux documents courts et simples de 90 mots environ chacun. Le candidat prend position sur le thème traité dans les deux documents.
    Nombre de mots attendu : minimum 120 mots/maximum 180 mots. Soit entre 40 et 60 mots pour la 1e partie de la tâche et entre 80 et 120 mots pour la 2e partie de la tâche.

     

Le candidat est évalué sur sa capacité à :
 

  • communiquer un message de façon claire ;

  • donner les informations demandées ;

  • décrire, raconter, expliquer ;

  • justifier un choix, une position, une décision, … ;

  • enchaîner des idées et faire preuve de cohérence dans son discours ;

  • comparer deux points de vue ;

  • exprimer son avis et l’argumenter ;

  • utiliser un vocabulaire et des structures adaptés à la tâche demandée ;

  • être capable de faire une synthèse et de reformuler.